韶关| 舒兰| 安康| 承德市| 定远| 杂多| 孝感| 临泽| 岱岳| 绥德| 靖安| 忠县| 融安| 墨脱| 沙坪坝| 祥云| 鹤岗| 满城| 通江| 扶余| 当涂| 张北| 娄底| 宾阳| 陇西| 桦南| 潮安| 宁德| 郓城| 阿克塞| 杭锦后旗| 新干| 井陉| 平潭| 石龙| 大竹| 塔城| 唐海| 蒲江| 闽清| 乌审旗| 海城| 阳新| 永寿| 通州| 宁武| 富川| 新野| 嵩明| 高平| 无极| 两当| 新宁| 公主岭| 永仁| 陆良| 方山| 红安| 井陉| 晋州| 马关| 荥经| 巴楚| 北川| 酉阳| 烟台| 南沙岛| 太谷| 嘉峪关| 湖州| 汾阳| 且末| 北仑| 渠县| 定远| 沧州| 明水| 永济| 富蕴| 宁安| 苏尼特左旗| 绥德| 定边| 麦盖提| 延庆| 岳阳市| 富源| 利辛| 三江| 泸水| 南陵| 米易| 临邑| 靖州| 建昌| 巴里坤| 天水| 葫芦岛| 韩城| 白河| 泾川| 城阳| 马山| 鲅鱼圈| 樟树| 华蓥| 佳木斯| 新野| 岱岳| 尖扎| 新疆| 四川| 小金| 潼关| 威宁| 龙门| 清丰| 东山| 新余| 加格达奇| 彭山| 布尔津| 阜南| 舞钢| 津市| 中方| 九龙| 巴东| 永丰| 淮阳| 锦屏| 绍兴市| 抚远| 呼和浩特| 伊金霍洛旗| 鹿寨| 仁寿| 饶阳| 连云港| 奇台| 容县| 黎城| 阿城| 武夷山| 山东| 勃利| 苏尼特左旗| 泉州| 华宁| 石城| 武胜| 富拉尔基| 泰来| 惠民| 巧家| 铁山| 永仁| 襄汾| 伊宁县| 光泽| 靖远| 衡东| 长海| 鄢陵| 阳山| 陕县| 武山| 莱西| 玉屏| 泰安| 榆中| 弓长岭| 巴楚| 吐鲁番| 崂山| 洋县| 毕节| 广宗| 开阳| 盐山| 定南| 东川| 湖南| 独山| 坊子| 合作| 涟水| 浚县| 长治县| 云林| 泰兴| 莲花| 勃利| 诸城| 南县| 昌黎| 沙洋| 阜新市| 盐边| 化隆| 浙江| 嘉义县| 襄城| 石林| 宿豫| 濮阳| 灵宝| 石河子| 常宁| 五家渠| 伊宁县| 永善| 日照| 旅顺口| 曲靖| 屯昌| 利辛| 张家界| 如东| 宜黄| 斗门| 托克逊| 江川| 东沙岛| 平江| 三门| 安多| 黄骅| 松阳| 仙桃| 翁源| 玉门| 咸阳| 台东| 邛崃| 江川| 高县| 永修| 庄河| 德保| 张家港| 肃南| 积石山| 信阳| 翠峦| 洛宁| 宜兰| 临沧| 新青| 西固| 特克斯| 敦化| 封丘| 白云矿| 泽普| 岱山| 秦安| 烈山| 即墨| 长宁| 商洛| 额尔古纳| 鞍山| 内江| 亚博赢天下_亚博足彩

2017全球(上海)人工智能创新峰会

2019-07-23 00:32 来源:IT168

  2017全球(上海)人工智能创新峰会

  千赢登录-千赢网站    《白皮书》显示,2017年,我国气温偏高,降水偏多,气候条件复杂,局地暴雨洪涝损失重。对于法律来说,惩恶扬善也是其根本,尤其是警示意义,杜绝人们从事恶的行为。

对此我想说,还是先把普及做好,比如,用引援调节费购买一千万个足球,发放到一百个贫困县,也不要什么教练,不要什么教材,就让那里的孩子,在村口的泥巴地上野蛮的成长就好。多国政府官员和学者认为美国应在世界贸易组织框架内行动,在全球经济和贸易遭受负面影响之际,放弃单边主义。

  我国养老保障体系最弱的第三支柱个人商业养老,应尽快启动个税递延型商业养老保险试点,发力补齐短板,推动养老保障体系建设进入新的发展阶段。    脸书在2012年首次公开发行时发行价为每股38美元,当时该公司市值接近1040亿美元。

  而贝尔不乏追求者,其中和是威尔士天王最有可能的下家,曼联一直对贝尔有着浓烈的兴趣,过去数个转会窗红魔一直都对贝尔展开追求,而随着贝尔的决议离开,曼联将会继续猛烈追求。在这里拿分,和去年是个很大的对比。

尤其是第一场比赛,草草便结束了,实在是出人意料。

  2017年,我国气象灾害预警发布时效由10分钟缩短到5至8分钟,预警覆盖率达%,较2016年提高%。

  人生不如意事十之八九顶梁柱,请想想你的妻女,重新振作起来,望着流淌的金水河水,45岁的袁伟(化名)心里的憋屈再次涌上来,选了一块草坪躺下后,他便拿出包里的刀,用力在左手腕处割了三刀。视频画面模糊,视频拍摄者极其淡定。

  目前我国第一支柱的基本养老金平均替代率为40%到50%,这意味着退休人员如果主要靠基本养老金,维持退休前的生活水平会有一定的困难。

      受强监管影响,银行同业业务大幅收缩,银行间流动性持续趋紧,业内时有降准呼声,对此,赵庆明认为全面降准可能性较小。摄影/本报记者汪震龙

  ”  朗格先生专于艾滋病治疗研究,他曾在2002年至2004年间任国际AIDS协会主席一职。

  亚博娱乐首页-欢迎您东方体育仅提供信息发布平台。

  上个月美国佛罗里达州派克兰市道格拉斯中学发生了校园枪击案,夺去了17条生命,并因此在全美引发反枪浪潮。英国信息监管局一名发言人说:“此次调查只是一小部分,整个调查将涉及个人数据被分析利用于政治目的。

  千亿国际登录-qy98千亿国际 博猫娱乐|首页 伟德国际1946-欢迎您

  2017全球(上海)人工智能创新峰会

 
责编:
french.xinhuanet.com
 

2017全球(上海)人工智能创新峰会

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2019-07-23 à 19:06
千亿国际登录-千亿平台     相关新闻    气象灾害预警发布最快缩至5分钟    本报讯(记者赵婷婷)中国气象局日前发布了《2017年中国公共气象服务白皮书》。

CHINA-SHANGHAI-C919-MAIDEN FLIGHT (CN)

(Xinhua/Ding Ting)

BEIJING, 5 mai (Xinhua) -- Le premier moyen-courrier chinois, le C919, s'est envolé pour la première fois vendredi à Shanghai, marquant une importante réussite pour les capacités d'innovation de la Chine, ainsi que pour ses hautes technologies dans l'industrie de l'aviation et de l'aérospatiale.

L'avion de ligne bimoteur a décollé de l'aéroport international de Pudong à environ 14h00 (7h00 GMT), avec cinq membres d'équipage à bord, mais sans passagers. Ce vol marque l'entrée de l'important concurrent chinois dans le marché mondial de l'aviation.

DES EFFORTS DANS L'AVIATION

En seulement dix jours, la Chine a présenté avec succès son premier porte-avions et moyen-courrier, prouvant ainsi sa détermination pour mettre en oeuvre le plan "Fait en Chine 2025", visant à transformer la Chine, la faisant passer de géant industriel à puissance industrielle mondiale.

Douglas Royce, expert dans une compagnie de recherche aérospatiale, a expliqué à Xinhua que "le gouvernement chinois veut devenir indépendant et auto-suffisant dans tous les aspects liés à l'aviation, c'est donc autant un projet national qu'un projet commercial".

En 2007, le plan pour la construction d'un moyen-courrier a été approuvé par le Conseil d'Etat, et en novembre 2015, le premier C919 était prêt.

Le "C" de C919, fait référence à la Chine et à l'avionneur COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China), le premier 9 symbolise "toujours" dans la culture chinoise, et le 19 représente les 190 sièges disponibles dans l'avion.

Avec une capacité standard de 4,075 kilomètres, cet avion est comparable à l'Airbus 320 et à l'avion de nouvelle génération Boeing 737.

Selon M. Royce, "le gouvernement chinois est engagé dans une démarche à long terme visant à rattraper l'Europe, les Etats-Unis et la Russie en matière d'aviation commerciale. Ceci n'est qu'une étape dans ce sens".

Michel Merluzeau, directeur d'AirInsightResearch, un groupe de conseil et d'analyse de marché dans le secteur aérospatial et de la défense, basé à Seattle, a confié à Xinhua être impressionné par le r?le du gouvernement chinois et de la COMAC, dans l'accélération et la mise en oeuvre des programmes d'innovation.

ACCES AU MARCHE INTERNATIONAL

23 clients étrangers et chinois, notamment la compagnie nationale de transport aérien Air China, et la compagnie de location GE Capital Aviation Service, ont déjà commandé 570 avions, selon la COMAC.

Dans les années 2030, la COMAC sera devenue un important partenaire pour la cha?ne mondiale d'approvisionnement dans le secteur aérospatial, grace à la croissance de la cha?ne d'approvisionnement en Chine et chez ses partenaires, mais également à l'importance accrue du marché, prévoit M. Merluzeau.

S'agissant de concurrencer Airbus et Boeing, il faudra être patient, a expliqué M. Royce : "Au moins dans les premières années de service, la demande va se concentrer sur le marché chinois et quelques marchés satellites", les deux leaders mondiaux, et plus grands rivaux de l'avionneur chinois, s'étant livré une féroce concurrence depuis des décennies.

Selon M. Merluzeau, la certification occidentale de l'avion chinois sera le plus grand défi pour l'avionneur. En effet, l'obtention d'une certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne et de l'Agence fédérale de l'aviation des Etats-Unis, serait une grande victoire pour le programme d'aviation, cette validation étant plus reconnue que la certification chinoise.

"S'ils l'obtiennent, je pense que le marché accessible au C919 sera grandement élargi", a ajouté l'expert.

M. Royce est persuadé que la COMAC deviendra l'un des principaux acteurs du secteur sur le long terme : "Ce n'est pas quelque chose qui arrivera dans la prochaine décennie, mais c'est plut?t un long processus qui nécessitera le soutien continu du gouvernement chinois."

   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    >>|

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
A la découverte de l'intérieure du C919 en photos
A la découverte de l'intérieure du C919 en photos
Deux pandas géants seront envoyés à Copenhague
Deux pandas géants seront envoyés à Copenhague
Visiteurs à dos de chameau dans les montagnes de sable de Mingsha au Gansu
Visiteurs à dos de chameau dans les montagnes de sable de Mingsha au Gansu
Vêtements traditionnels en Chine
Vêtements traditionnels en Chine
Des sculptures miniatures à Taipei
Des sculptures miniatures à Taipei
Nouvelles photos de Wang Ou
Nouvelles photos de Wang Ou
Vues aériennes d'un bourg dans l'est de la Chine
Vues aériennes d'un bourg dans l'est de la Chine
Wang Luodan pose pour un magazine
Wang Luodan pose pour un magazine
Retour en haut de la page

Premier vol réussi pour l'avion chinois C919

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-07-23 à 19:06

CHINA-SHANGHAI-C919-MAIDEN FLIGHT (CN)

(Xinhua/Ding Ting)

BEIJING, 5 mai (Xinhua) -- Le premier moyen-courrier chinois, le C919, s'est envolé pour la première fois vendredi à Shanghai, marquant une importante réussite pour les capacités d'innovation de la Chine, ainsi que pour ses hautes technologies dans l'industrie de l'aviation et de l'aérospatiale.

L'avion de ligne bimoteur a décollé de l'aéroport international de Pudong à environ 14h00 (7h00 GMT), avec cinq membres d'équipage à bord, mais sans passagers. Ce vol marque l'entrée de l'important concurrent chinois dans le marché mondial de l'aviation.

DES EFFORTS DANS L'AVIATION

En seulement dix jours, la Chine a présenté avec succès son premier porte-avions et moyen-courrier, prouvant ainsi sa détermination pour mettre en oeuvre le plan "Fait en Chine 2025", visant à transformer la Chine, la faisant passer de géant industriel à puissance industrielle mondiale.

Douglas Royce, expert dans une compagnie de recherche aérospatiale, a expliqué à Xinhua que "le gouvernement chinois veut devenir indépendant et auto-suffisant dans tous les aspects liés à l'aviation, c'est donc autant un projet national qu'un projet commercial".

En 2007, le plan pour la construction d'un moyen-courrier a été approuvé par le Conseil d'Etat, et en novembre 2015, le premier C919 était prêt.

Le "C" de C919, fait référence à la Chine et à l'avionneur COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China), le premier 9 symbolise "toujours" dans la culture chinoise, et le 19 représente les 190 sièges disponibles dans l'avion.

Avec une capacité standard de 4,075 kilomètres, cet avion est comparable à l'Airbus 320 et à l'avion de nouvelle génération Boeing 737.

Selon M. Royce, "le gouvernement chinois est engagé dans une démarche à long terme visant à rattraper l'Europe, les Etats-Unis et la Russie en matière d'aviation commerciale. Ceci n'est qu'une étape dans ce sens".

Michel Merluzeau, directeur d'AirInsightResearch, un groupe de conseil et d'analyse de marché dans le secteur aérospatial et de la défense, basé à Seattle, a confié à Xinhua être impressionné par le r?le du gouvernement chinois et de la COMAC, dans l'accélération et la mise en oeuvre des programmes d'innovation.

ACCES AU MARCHE INTERNATIONAL

23 clients étrangers et chinois, notamment la compagnie nationale de transport aérien Air China, et la compagnie de location GE Capital Aviation Service, ont déjà commandé 570 avions, selon la COMAC.

Dans les années 2030, la COMAC sera devenue un important partenaire pour la cha?ne mondiale d'approvisionnement dans le secteur aérospatial, grace à la croissance de la cha?ne d'approvisionnement en Chine et chez ses partenaires, mais également à l'importance accrue du marché, prévoit M. Merluzeau.

S'agissant de concurrencer Airbus et Boeing, il faudra être patient, a expliqué M. Royce : "Au moins dans les premières années de service, la demande va se concentrer sur le marché chinois et quelques marchés satellites", les deux leaders mondiaux, et plus grands rivaux de l'avionneur chinois, s'étant livré une féroce concurrence depuis des décennies.

Selon M. Merluzeau, la certification occidentale de l'avion chinois sera le plus grand défi pour l'avionneur. En effet, l'obtention d'une certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne et de l'Agence fédérale de l'aviation des Etats-Unis, serait une grande victoire pour le programme d'aviation, cette validation étant plus reconnue que la certification chinoise.

"S'ils l'obtiennent, je pense que le marché accessible au C919 sera grandement élargi", a ajouté l'expert.

M. Royce est persuadé que la COMAC deviendra l'un des principaux acteurs du secteur sur le long terme : "Ce n'est pas quelque chose qui arrivera dans la prochaine décennie, mais c'est plut?t un long processus qui nécessitera le soutien continu du gouvernement chinois."

   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    >>|

010020070770000000000000011100001362602191